MMV investit chaque année entre 850 000 et un million d’euros dans la maintenance courante de ses hôtels clubs.
Objectif : offrir toujours plus de confort et de bien-être aux vacanciers. Bernard Zamparo, directeur du patrimoine en charge du pilotage de l’ensemble des travaux de rénovation, nous en dit plus.

Opération rénovation : l’envers du décors

Comment la rénovation d’un hôtel club MMV est-elle décidée ?

MMV mène depuis toujours une politique de rénovation. Chaque année, une poignée d’hôtels clubs, situés notamment dans les stations de ski, en bénéficient. La plupart de nos établissements ont été construits il y a une quarantaine d’années, nous en avons racheté certains récemment. Ils doivent donc être au moins rafraîchis, au mieux complètement repensés pour répondre aux exigences actuelles des vacanciers, exigences qui ne sont pas les mêmes aujourd’hui qu’il a 30 ans. Nous profitons de chaque rénovation pour ajouter des services et prestations supplémentaires.

Conjointement avec les équipes de direction et les équipes commerciales, nous identifions et analysons les défaillances des hôtels clubs. Une fois les besoins identifiés, nous établissons un pré-projet comprenant un montage financier. Le tout est validé par la direction générale de MMV. En tant que directeur du patrimoine, je me charge ensuite de la mise en œuvre des travaux et de leur suivi via un chargé d’opérations.

Opération rénovation : l’envers du décors

L’avis des clients entre-t-il en ligne de compte pour décider d’une rénovation ?

Il est primordial. Nous surveillons bien entendu les avis sur Internet, mais nous avons aussi des questionnaires de satisfaction qui sont remplis par les voyageurs après leur séjour. Ils sont épluchés avec beaucoup d’attention. Nous analysons également les retours directs obtenus pendant le séjour. Mais nous prenons également en compte l’avis du personnel. Il est important que leur outil de travail (les cuisines, le hall d’accueil, les chambres mises à leur disposition…) soit fonctionnel et agréable.

 Opération rénovation : l’envers du décors

Comment se déroule chaque rénovation ?

Nos hôtels doivent impérativement être opérationnels pour l’ouverture de la saison d’hiver. Le planning est donc très serré, et aucun retard ne peut être pris. C’est pourquoi les travaux se déroulent en général par tranches de 7 mois, sur une période allant de mai à novembre. Il faut parfois 2 tranches de 7 mois pour mener à bien l’ensemble des modifications. Entre les deux tranches, les parties de l’hôtel qui n’ont pas été rénovées sont améliorées et rafraîchies en attendant la 2e tranche et les travaux lourds.

Comme nous avons à cœur de ne pas reproduire partout le même schéma, nous travaillons avec des architectes différents selon les hôtels clubs. Leur réponse doit s’adapter à notre cahier des charges, mais aussi être personnalisée selon le lieu. Ils ont pour mission de traduire une ambiance montagne – très recherchée par les clients – tout en nous proposant des orientations contemporaines. Pour la rénovation qui est en cours à l’Hôtel Club Les Brévières à Tignes, ce sont les architectes marseillais du cabinet Tangram qui interviennent. Pour celle de Val Thorens, nous avons fait appel à un acteur local, le cabinet Maironi.

Opération rénovation : l’envers du décors

Quels sont les rénovations et investissements en cours ?

Pour préparer l’hiver 2015 – 2016, 3 gros chantiers de rénovation complète de bâtiments ont été programmés sur 2 ans, représentant un coût total de plus de 8 millions d’euros. À l’Hôtel Club Les Arolles de Val Thorens, des travaux lourds sont en cours de réalisation depuis le printemps dernier. La première tranche s’achève en décembre 2015 pour l’ouverture de la saison d’hiver, la seconde tranche commencera une fois la saison terminée et sera achevée pour le début de la saison 2016. À partir des chambres relativement petites de cet hôtel, ont été élaborées d’agréables suites pour les familles, contemporaines et très fonctionnelles. Un espace « bien-être » a également été créé avec salle de soin, jacuzzi, hammam, sauna… Enfin, la partie « accueil des skieurs » a été améliorée, et les espaces pour enfants et adolescents ont été, comme dans tous les autres hôtels clubs, particulièrement soignés. Des rénovations sont également en cours à l’Hôtel Club Les Bergers à L’Alpe d’Huez, et à l’Hôtel Club Les Brévières à Tignes. Dans ces trois lieux, les résidents devraient apprécier le changement ! Verdict dans quelques mois : nous avons deux indicateurs du succès d’une rénovation, l’engouement des tours opérateurs et le niveau de remplissage des hôtels. Quand une rénovation est réussie, les clients reviennent !

 

Envie de vous faire une opinion sur les rénovations ?
Rendez-vous à l’Hôtel Club Les Brévières à Tignes