La 104e édition du Tour de France s’élancera le 1er juillet prochain de Düsseldorf, en Allemagne. Les amateurs de la petite reine savent que les étapes les plus spectaculaires sont celles de montagne. Mmv a sélectionné pour vous celles qu’il ne faudra surtout pas rater cet été.

• Mercredi 19 juillet – 17e étape : La Mure – Serre-Chevalier

Ce sera une des plus belles étapes de ce Tour 2017, avec l’ascension de deux cols hors-catégorie : le col de la Croix de Fer, et le mythique col du Galibier, qui revient dans la boucle après six ans d’absence.

Les meilleurs endroits où se poster :
Le col de la Croix de Fer (km 72 – km 78,5):
Pour la première grande difficulté, les places seront chères dans les derniers kilomètres du col du Glandon, avant un replat et une dernière ascension vers le col de la Croix de Fer. Les sept derniers kilomètres pour rejoindre le col du Glandon se font sur une pente moyenne à 8,7%, avec des lacets à 10% de dénivelé dans les trois derniers kilomètres !PROFIL étape 17

Le col du Galibier km 137 – km 155)  :
Autre spot incontournable de cette étape : l’ascension du mythique col du Galibier. Le Galibier a été escaladé 33 fois par les coureurs depuis 1947. La première ascension a eu lieu en 1911. Dans un éditorial, Henri Desgrange, l’homme qui a créé le Tour de France, écrivit alors à propos de ce col : « Ô, col Bayard, Ô, Tourmalet (…) à côté du Galibier vous êtes de la pâle et vulgaire bibine ». En effet, l’ascension depuis Valloire commence par une section à pente modérée jusqu’à Plan Lachat (5,8% de moyenne),. Mais la pente s’accentue sérieusement à mi-parcours, avec des dénivelés compris entre 6 et 10%. C’est après Plan Lachat que les choses se gâtent un peu plus, avec 8 km de lacets dans une pente de 8 à 10%.

Où loger ?
Hôtel Club mmv 3* l’Alpazur à Serre-Chevalier

• Jeudi 20 Juillet – 18e étape : Briançon – Izoard

Cette étape de 178 km est marquée par l’ascension d’un autre col mythique du Tour de France : l’Izoard. C’est là notamment que ce sont illustrés de grands champions d’après-guerre comme Fausto Coppi ou Louison Bobet.

PROFIL izoard

Les meilleurs endroits où se poster :
L’arrivée en haut du col de l’Izoard (km 172 – km 179,5)
L’arrivée de l’étape, dont le dernier kilomètre affiche un dénivelé de 10%, est particulièrement éprouvante pour les coureurs. Si vous voulez assister aux derniers efforts des coureurs dans l’Izoard, venez tôt : les amateurs seront nombreux à vouloir encourager leurs champions à l’arrivée !

Où loger ?
Résidence Club mmv 4* le Hameau des Airelles à Montgenèvre

• Vendredi 21 juillet – 19e étape : Embrun-Salon de Provence

C’est la plus longue étape du Tour de France 2017, avec 222,5 km, et la dernière étape avant de rejoindre l’Ile-de-France pour l’arrivée sur les Champs-Elysées. L’occasion pour les coureurs de faire un dernier baroud d’honneur avant la fin de la course.

PROFIL embrun

Les meilleurs endroits où se poster :
Le départ à Embrun :
Voilà un bon prétexte pour découvrir celle que l’on surnomme la « Nice des Alpes », en raison de son climat exceptionnellement ensoleillé. La ville domine le lac de Serre-Poncon, le plus grand lac artificiel d’Europe, où vous pourrez y admirer la Chapelle Saint-Michel trônant sur son îlot.

Le col Lebraut (km 26) :
Un col 3e catégorie marqué par une forte pente à son sommet. Une des dernières opportunités pour les coureurs de montrer leurs jambes !

Où loger ?
Résidence Club mmv 4* Les Terrasses d’Isola à Isola 2000

 

Bien choisir sa place…PROFIL embrun

• Choisissez avec soin l’étape à laquelle vous voulez assister, et essayez d’aller repérer le terrain un ou deux jours avant pour choisir votre emplacement.
• Si vous vous positionnez au départ de la course, vous risquez d’être un peu frustrés une fois les coureurs partis. Au contraire, les arrivées sont souvent bondées.
• Pour une étape de montagne, les places les plus chères sont dans les lacets des derniers kilomètres. Le jour de la course, essayez d’être à l’emplacement choisi au moins deux heures avant le passage de la caravane.
• Si faire le plein de cadeaux compte autant que celui de voir les coureurs, privilégiez des endroits moins prestigieux mais aussi moins fréquentés : vous aurez plus de chances de repartir les bras chargés.
• L’attente est longue et le soleil peut taper fort. De plus, en montagne, le temps peut vite changer. Surveillez la météo et préparez de quoi vous protéger du soleil et de la pluie, de quoi boire et éventuellement un siège pliable pour vous asseoir et rendre l’attente plus confortable.

… en toute sécurité !

Le Tour, c’est un événement qui se vit en famille. Si vous venez avec vos enfants, faites attention à ce qu’ils respectent bien les consignes de sécurité, valables pour les adultes également : ne pas traverser la chaussée pour ramasser des objets publicitaires, ne pas suivre les coureurs pour les encourager, ne pas les asperger, tenir ses animaux de compagnie en laisse et rester derrière les barrières de sécurité le cas échéant.