On n’a pas tous les jours 350 ans, et on ne fête pas tous les jours non plus ses 20 ans… Le double anniversaire du canal du Midi est l’occasion rêvée de découvrir ses charmes et son histoire.

Late spring look on Canal du Midi canal in Toulouse, southern France

1666 : Il y a 350 ans, un édit royal de Louis XIV autorise les travaux de construction du « Canal royal en Languedoc » proposé par Pierre Paul Riquet, et qui deviendra pendant la Révolution française le « canal du Midi ».

1996 : Il y a 20 ans, l’Unesco inscrit le canal du Midi sur sa liste du patrimoine mondial.

2016 : Vous partez à la découverte de l’histoire de l’un des plus grands projets du XVIIIe siècle…

Parti d’une idée ambitieuse – relier l’Atlantique à la Méditerranée pour faciliter le commerce, notamment de blé et de vin – le canal imaginé par Pierre Paul Riquet fut inauguré 7 mois après sa mort, le 15 mai 1681, après 14 ans de travaux. Charlemagne en son temps, puis François Ier et Henri IV avaient déjà imaginé construire un tel ouvrage, sans jamais réussir à résoudre le problème de son alimentation en eau… Riquet, lui, proposa de creuser des rigoles dans la Montagne Noire et pour prouver au ministre Colbert que son projet était viable, il fit réaliser à ses frais une rigole d’essai, réussissant ainsi à démontrer que le canal ne manquerait pas d’eau.

Dès 1856, de nombreuses marchandises circulent sur le canal, mais aussi plus de 100 000 passagers. Un service de « malle-poste » est également mis en œuvre. Ce sont alors des chevaux qui tirent les bateaux, des bateaux qui, partis de Toulouse, rejoignent Sète en 4 jours. Mais au 19e siècle, le train arrive et vient concurrencer le canal. En 1838, un canal latéral à la Garonne vient compléter le dispositif pour relier Toulouse à l’Atlantique donnant ainsi naissance au « canal des Deux-Mers ».

Aujourd’hui, le canal du Midi appartient à l’État français et il est géré par la VNF (Voies Navigables de France). Son rôle commercial a décliné mais il est devenu une destination touristique très prisée. De nombreuses croisières sont proposées au départ d’Agde, de Sète, de Béziers ou encore de Colombiers. Elles permettent de découvrir les panoramas romantiques des pays méditerranéens et cathares, derrière les rideaux de platanes et de cyprès. Les différents prestataires proposent des haltes historiques, bucoliques ou gastronomiques selon vos préférences, au cours de balades d’une heure, d’une demi-journée ou même de plusieurs jours. Une autre façon de découvrir la Méditerranée tout au long des 240 kilomètres du canal, mais aussi les 328 ouvrages d’art qui constituent cette incroyable construction : 6 barrages, 63 écluses, 55 aqueducs, 130 ponts, 1 tunnel, 7 ponts-canaux… Les Bateaux du Midi proposent même une Croisière au Clair de Lune au départ de Béziers (www.lesbateauxdumidi.com/cruise) avec dîner dansant sur le pont !

Ceux qui souhaitent en savoir plus pourront se rendre au Musée et Jardins du canal du Midi à Arfons, entre Toulouse et Béziers. À l’occasion des anniversaires, des conférences et spectacles y sont organisés cet été : « Les eaux de la Montagne Noire, élément vital du canal du Midi » les 6 et 7 août, et « Balade découverte, pique-nique et spectacle en plein air » le 8 août à Arfons.

Pour en savoir plus :
www.museecanaldumidi.fr

http://www.canal-et-voie-verte.com

http://www.canalmidi.com

www.bateaux-du-soleil.com/excursion-canal-du-midi.asp

http://www.canalous-canaldumidi.com/fr/tourisme-fluvial-canal-du-midi_r_39.html

www.lesbateauxdumidi.com/cruise

Où loger ?
Résidence Club*** Le Domaine de la Corniche à Colombiers