Avec les beaux jours qui reviennent, le Sud vous fait des clins d’œil entendus… Et si vous vous offriez une pause du côté de Montpellier pour combler vos envies de luminosité et satisfaire votre curiosité ?

Saint Guilhem le desert church in a cloudy dayDetails in Saint Guilhem le desert, a town in south of France


L’étang de Thau et ses huîtres
C’est le plus vaste plan d’eau de la région : 7 500 ha, et c’est sur ses berges que se trouve la première station thermale de la Méditerranée : Balaruc-les-Bains. Classé site Natura 2000, l’étang de Thau héberge une faune incroyable, notamment d’hippocampes ! Mais l’étang de Thau est aussi réputé pour son activité de conchyliculture : ici, des centaines de producteurs se consacrent en effet aux huîtres et aux moules. D’ailleurs près de la moitié de la production française d’huîtres provient d’ici. Mais comme il n’y a pas de marée, ces huîtres sont élevées selon une technique traditionnelle très particulière. Quand elles atteignent 3 cm, elles sont en effet « collées » une à une sur des cordes, puis les cordes sont fixées sur des planches et immergés pendant toute la période de croissance. L’huître du bassin de Thau, connue sous l’appellation « huître de Bouzigues », est considérée comme un véritable produit haut de gamme, reconnaissable par sa saveur iodée rehaussée d’une pointe de noisette. L’huître de Bouzigues la plus réputée est sans doute la Tarbouriech, créée par l’ostréiculteur Florent Tarbouriech qui a eu l’idée de reproduire le phénomène des marées en sortant plusieurs fois par jour ses huîtres de l’eau. Il obtient ainsi des huîtres rosées par l’action du soleil, plus fermes, plus charnues et parfaitement iodées. Les grands chefs en raffolent…

Sète, son MIAM et son MACO
Ville la plus célèbre de l’étang de Thau, Sète a de quoi séduire le visiteur. Petite « Venise languedocienne » au charme discret, au vieux port agréable, aux belles plages entre Méditerranée et étang de Thau, la ville accorde une grande place à la culture. La preuve avec son appétissant MIAM : le Musée International des Arts Modestes qui depuis 15 ans ravit les amoureux d’art en tous genres. Ce musée a été fondé à l’initiative de Bernard Belluc et d’Hervé Di Rosa, et il a été aménagé par l’architecte Patrick Bouchain. Lieu de création, de dialogue et de débat pour les artistes de tous poils, il présente des créations en marge, des modes d’expression artistiques nouveaux, une vision de l’art différente, entre culture savante et culture populaire. Vous y retrouverez des milliers d’objets d’art modeste. Mais Sète a également son MaCO, Musée à Ciel Ouvert, depuis 2008. Grâce à lui, les murs du centre-ville se sont peu à peu couverts d’œuvres. Chaque année, de nouvelles surgissent au coin d’une rue, sur les canaux, le long des quais… Alors ouvrez bien l’œil au cours de vos déambulations !

Saint-Guilhem-le-Désert, l’un des plus beaux villages de France
Changement d’ambiance et direction la campagne languedocienne. Saint-Guilhem-le-Désert est un petit village unique au monde, jonché sur un massif rocheux au cœur de l’Hérault, avec 260 habitants à l’année et des milliers de visiteurs venus du monde entier. Élu « Village préféré des Français » en 2012, ce lieu spirituel est doté d’une abbaye, l’abbaye de Gellone, classée au Patrimoine mondial par l’U.N.E.S.C.O. Vous pourrez y découvrir les sarcophages de saint Guilhem et de ses sœurs, visiter la chapelle des Pénitents, la tour des prisons ou encore le château du Géant. Vous ne pourrez en revanche pas admirer le cloître de l’abbaye qui a été intégralement transféré au Musée des Cloîtres de New-York. Vous pourrez choisir de découvrir le village lors de la fête médiévale qui a lieu le premier dimanche de juin, ou lors des Rencontres musicales qui se tiennent cette année du 8 au 10 juillet…

Pour en savoir plus : 

Du 1er avril au 30 septembre : ouvert tous les jours de 9h30 à 19h
Fermé le 1er Mai.

  • sur Saint-Guilhem-le-Désert
    http://www.saint-guilhem-le-desert.com

Où loger ?
Résidence Club*** Le Domaine du Golf à Fabrègues