Connaissez-vous le dahu, cet incroyable animal des montagnes ? Et savez-vous comment se pratique la chasse au dahu ?
Petit topo pour en savoir plus et ne pas se retrouver ridicule…

À la recherche du Dahu...

Vous ne pouvez pas passer à côté sans le reconnaître ! Il a deux pattes – parfois celles de droite, parfois celles de gauche – qui sont plus courtes que les deux autres. Pourquoi ? Et bien pour pouvoir se déplacer plus facilement sur les pentes de la montagne, évidemment ! Principal problème : à cause de cette spécificité, le dahu est obligé de se déplacer toujours dans la même direction !

Où trouver le dahu ? Et bien on raconte qu’il en reste quelques spécimens dans les Vosges, le Jura, les Pyrénées ou encore les Alpes. En réalité, partout où le relief est montagneux, vous aurez toujours quelqu’un pour vous raconter qu’il a déjà vu un dahu. Mais si un autochtone vous invite à une battue pour le chasser… méfiance !

Certains villageois moqueurs racontent qu’il faut, pour traquer l’animal, frapper à coups de bâtons contre les arbres pour faire déséquilibrer l’animal. Et ils vous demanderont peut-être d’attendre en bas de la montagne avec un sac pour y recevoir le dahu lorsqu’il tombera, effrayé par ce raffut. Il se pourrait bien alors que vous passiez des heures à attendre seul dans le froid avec votre sac vide…

D’autres essaieront de vous faire croire que le dahu ayant un odorat très puissant, il ne s’approcha jamais de vous si vous ne masquez pas l’odeur de vos pieds. Ils vous diront alors de vous déchausser et de vous tenir les pieds dans l’eau, dans un étang où l’animal a soit disant l’habitude de venir boire. Et vous pourriez bien rester des heures dans cette posture ridicule sans jamais apercevoir le moindre dahu… Car n’oubliez pas que le dahu reste un animal purement imaginaire, destiné avant tout à tester la naïveté des visiteurs étrangers !

 

Où loger ?

Hôtel club les Bergers à l’Alpe d’Huez