On croirait arriver au pays des fées : à une heure de Montpellier, comme de Béziers, le lac du Salagou et le cirque de Mourèze surgissent comme des visions d’un autre monde. Là, les caprices de la nature, aidés par la main de l’homme, ont sculpté des paysages inédits : un lac artificiel bordé de roches rouges et noires, un cirque peuplé de formes fantomatiques et évocatrices… Un territoire fantasque et fantastique à parcourir en famille, à pied ou, pourquoi pas, en VTT – et une belle leçon de géologie !

Salagou

Le rouge et le noir

Cette incroyable palette vient de l’oxyde de fer qui colore d’un rouge brique le grès appelé « ruffe », peu propice à la végétation, et de la pierre volcanique, le basalte, noir, qui recouvre beaucoup de ces ruffes et sculpte, çà et là, orgues et murs basaltiques… Ajoutez le bleu profond du lac artificiel, le jaune des genêts en fleurs au printemps et le vert de la ripisylve qui s’est spontanément installée sur les bords… On ne sait plus  où donner de la tête !

Le lac du Salagou a été créé en 1969 pour permettre l’irrigation des terres environnantes. Plusieurs circuits de randonnées balisés, autour du lac ou en hauteur sur des belvédères, permettent de se plonger dans cette atmosphère assez surréelle : est-on dans les Andes, dans l’Arizona, sur la Lune… ? On croisera peut-être le village abandonné de Celles, sauvé des eaux grâce au combat d’un habitant passionné, on se prélassera peut-être sur l’une des bases de loisirs, où sont organisés sorties en voile et en canoë…

Circuits VTT autour du lac : http://www.clermontais-tourisme.fr/-VTT-.html

La tortue et la tête de mort

Changement de décor, on passe du basalte et du grès au calcaire, la dolomie plus précisément, une roche tendre et friable dans laquelle l’érosion a taillé de grandes et surprenantes formes : un paysage dit « ruiniforme » car il évoque, au premier abord, une ville en ruines… De nombreux sentiers sillonnent ce cirque dolomitique, l’un des plus grands de France, à la rencontre de ces créatures minérales, nommées selon les formes qu’elles évoquent : sphinx, tête de mort, tortue, sirène etc. Au sommet de cet amphithéâtre naturel, par le sentier des Charbonniers, on atteint le sommet de la montagne de Liausson, d’où la vue se dégage sur le lac du Salagou… Magique !

Réseau de sentiers balisés dans le cirque de Mourèze :
http://www.clermontais-tourisme.fr/sites/www.clermontais-tourisme.fr/IMG/pdf/rf_moureze.pdf

Où loger ?

mmv vous accueille dans sa résidence vacances près de Montpellier