Cachalots, dauphins, phoques… vous avez rendez-vous avec les plus beaux cétacés de la Méditerranée. Votre destination ? Le Sanctuaire Pelagos, un large espace maritime situé entre l’Italie, Monaco et la France, et dans lequel les mammifères marins sont protégés.

iStock_18777609_MEDIUM - BD

Plus de 8 500 espèces sur 87 500 km² et sur un peu plus de 2 000 km de côtes méditerranéennes. Voilà un vaste écosystème marin qui a la chance d’être protégé par des accords franco-italiens et monégasques passés au début des années 1990. Il a été baptisé le Sanctuaire Pelagos. Dans son enceinte, les mammifères marins peuvent couler des jours heureux. Ici, la biodiversité est incroyablement riche et on peut admirer les plus beaux spécimens… Mais cette observation doit se faire dans le cadre de règles strictes pour ne pas perturber les habitudes, les cycles de reproduction et les modes de vie des animaux. D’ailleurs, le Sanctuaire Pelagos et l’Accord sur la Conservation des Cétacés de la Mer Noire, de la Méditerranée et de la zone Atlantique adjacente (ACCOBAMS) ont mis en place un label : le « High Quality Whale Watching » qui permet de distinguer les prestataires de « whale watching » (« observation des baleines ») de qualité. Ce sont ceux qui pratiquent un tourisme responsable et engagé, qui font avancer la recherche et la transmission des savoirs dans le respect de l’animal. Car l’observation des animaux marins est une activité de plus en plus en vogue le long du littoral français, mais qui n’est pas sans danger pour les espèces : malheureusement, les bateaux de plus en plus nombreux ou encore les touristes qui cherchent à toucher ou à nager avec les dauphins pourraient à terme compromettre fortement la survie de différentes espèces.

C’est pourquoi si vous rêvez de rencontrer dauphins et autres cétacés du sanctuaire, mieux vaut le faire accompagné par l’un des opérateurs engagés reconnus par l’association Souffleurs d’Ecume, missionnée par l’Accord Pelagos pour contrôler et attribuer ce label. Vous ne nagerez pas avec les dauphins, vous ne toucherez pas les baleines, mais vous aurez les yeux brillants de bonheur à leur simple vue, en étant sûr de ne pas compromettre leur survie… Et vous croiserez peut-être alors au cours de votre navigation l’un des mille rorquals communs qui peuplent le sanctuaire. Il s’agit du 2e plus gros animal de la planète après la baleine bleue, il peut mesurer jusqu’à 22 mètres et peser jusqu’à 70 tonnes ! Vous pourrez aussi apercevoir des cachalots (jusqu’à 18 mètres et 40 tonnes) ! Si vous apercevez un dauphin de Risso gris, c’est qu’il est encore jeune, s’il est blanc, c’est un individu plus âgé. Au large de la Corse et de la Sardaigne, vous apercevrez peut-être le grand dauphin ou le dauphin bleu et blanc qui se balade toute l’année au large des côtes et vient souvent à la rencontre des bateaux. Quant au phoque moine de Méditerranée, également appelé « bœuf marin », vous avez peu de chances de le voir, car il est l’un des mammifères les plus menacés au monde… mais on ne sait jamais !

Bonne mer et bonne observation !

Pour connaître les opérateurs de « High Quality Whale Watching » en France, consultez cette page :
http://www.sanctuaire-pelagos.org/fr/activites-humaines/localisez-les-operateurs

Pour en savoir plus sur le sanctuaire Pelagos et les Souffleurs d’écume :
http://www.sanctuaire-pelagos.org/fr/
http://www.souffleursdecume.com

Où loger ?
Résidence Détente mmv L’Horizon bleu à Théoule-sur-Mer