1er jour : Huîtres, petit blanc et poésie !

Parmi les lagunes qui bordent la côte languedocienne, l’étang de Thau possède une magie toute particulière. Cette petite mer intérieure, qui s’étire entre Sète (à 40km de Montpellier) et Marseillan (à 8km d’Agde) nous invite pour un week-end de découverte et de détente le long de ses rives. Au programme, Sète et son esprit incomparable, les huîtres de Bouzigues, les vignes de Mèze, la plage de Marseillan et les mosaïques gallo-romaines de Loupian…

Le matin

Bouzigues. Le charme d’un village de pêcheurs, les silhouettes, graphiques et légères, des parcs à huîtres qui recouvrent, comme un motif géométrique, les eaux de la lagune, avec Sète et le mont Saint-Clair en toile de fond… Si on est arrivé à la fraîche, on s’offrira un café devant ce spectacle dépaysant et enchanteur. Sinon, on embarquera directement pour une balade découverte des parcs à huîtres. Les plus passionnés enchaîneront sur la visite du musée de l’ostréiculture, au bord de l’eau.

Voyez plutôt :
www.promenade-bouzigues.fr
www.bouzigues.fr/musee

Huitres

Au déjeuner

On file vers Sète (15km). Pas de détour, à cette heure-ci, on attaque la découverte de cette ville par ses inimitables halles couvertes : à l’intérieur, quelle ambiance ! Au milieu des étals, tous plus appétissants les uns que les autres, de primeurs, de fruits de mer, de fleurs ou de spécialités espagnoles, de petits cafés bruissent des conversations matinales sétoises. Pour accompagner notre petit verre de vin blanc – la tradition ! –, nous nous faisons plaisir avec une douzaine d’huîtres ou une tielle, délicieuse tourte farcie aux fruits de mer dont Sète a le secret. L’apéro terminé, nous nous attablons alors à l’une des gargotes qui servent le déjeuner, toujours à l’intérieur des halles. Fraîcheur et saveur garanties !

L’après-midi

Après avoir flâné sur les quais du canal, traversé un pont ou deux, être entré, peut-être, dans l’audacieux Centre régional d’art contemporain (CRAC), nous prenons un peu de hauteur : sur les flancs du mont Saint-Clair, regardant vers la mer, de l’autre côté de la lagune, le fameux cimetière marin étale ses tombes devant la Grande Bleue. Paul Valéry, qui l’a célébré, y est enterré, et le beau musée qui porte son nom, juste en surplomb, présente d’intéressantes collections permanentes et expositions temporaires…

Ballade au bord de l'eau

Le soir

Retour à Bouzigues pour un dîner face à la lagune, au calme, dans l’un des petits restaurants qui bordent le rivage. Au « 29 au bord de l’étang », par exemple, qui propose un généreux et délicieux menu à seulement 19 euros, avec le sourire !

Cet étang fourmille décidément de ressources ! Voyons, demain, ce que son rivage ouest a à nous offrir…

Où loger pour le week-end ?

Découvrez notre résidence vacances près de Montpellier à Fabrègues ainsi que notre Résidence Détente au Cap d’Agde