On associe souvent Bayonne au jambon, mais Bayonne, c’est aussi une longue tradition de chocolat et de maîtres chocolatiers.

Stack of chocolate slices with mint leaf,hazelnut and cinnamon on a wooden table.

C’est au début du 17e siècle que les premières fèves de cacao arrivent en France. Elles viennent du Nouveau Monde (et plus particulièrement du Mexique et d’Equateur) via l’Espagne. Et c’est assez logiquement au Pays basque que les premiers ateliers dédiés à la préparation de ce cacao précieux font leur apparition. Ce sont des artisans juifs ayant fui l’Espagne et le Portugal où ils étaient persécutés qui ouvrent ces ateliers, au bord de l’Adour, sur la rive droite. Sur place, ils élaborent uniquement une boisson chocolatée surtout utilisée pour ses supposées vertus thérapeutiques.

Alors que le commerce du chocolat commence en Europe dès la fin du 16e siècle, ce n’est qu’un siècle plus tard, vers 1680, que l’on voit pour la première fois apparaître le mot « chocolat » dans les documents d’archives de la ville de Bayonne. Partout en France, le chocolat commence à être très apprécié par l’aristocratie française.

Le chocolat à croquer fait quant à lui son apparition un peu plus tard, en Angleterre, et il n’arrive à Bayonne que vers le milieu du 18e siècle avec l’apparition des premières manufactures au Pays basque.

En 1761, la guilde de la Corporation des Chocolatiers est créée par 10 chocolatiers basques établis à Bayonne. C’est à peu près à cette époque que la transformation des fèves est mécanisée grâce à l’invention d’une machine à broyer à vapeur. Mais au Pays basque, jusqu’au milieu du 19e siècle, on continue à les broyer à la main avec un rouleau et une pierre chauffée par dessous pour faire fondre la fève.

C’est au 19e siècle que Bayonne devient officiellement la « capitale du chocolat » ! De grands noms tels que Fagalde, chocolatier installé à Cambo, ou encore Claudeville contribuent à asseoir cette réputation. Il y a alors à Bayonne 33 fabriques de chocolat, elles ne seront plus que 9 en 1898. Aujourd’hui, Bayonne perpétue la tradition et vous trouverez dans les rues de la ville de délicieuses confiseries chocolatées et des établissements réputés qui raviront vos papilles, de la Maison Cazenave à la Maison Pariès en passant par Daranatz… Régalez-vous bien !

Et n’oubliez pas de tester le parcours-découverte de l’atelier du chocolat :
http://www.atelierduchocolat.fr/decouverte-chocolat

Où loger ?
Résidence Club*** mmv L’Allée des Dunes à Bayonne – Ondres