Certains étés du début du 20e siècle, au Grand Café de Céret, dans la rue Saint-Ferréol, on croisait Pablo Picasso, Georges Braque ou Max Jacob…Mais qu’est-ce qui a fait de cette petite ville catalane un foyer d’avant-garde artistique moderne, un lieu où la peinture du 20e siècle a construit une partie de son histoire, et d’où elle rayonné ?

Ceret

1911-1914 Montmartre descend dans les Pyrénées

Le hasard a voulu que Manolo Hugué, Franck Burty-Haviland, deux artistes fidèles du Bateau-Lavoir, à Paris, accompagnés du compositeur Déodat de Sévérac, descendent en Catalogne française prendre le soleil, l’été 1909. Après avoir rendu visite à André Maillol, à Banyuls, ils se retrouvent, un peu par hasard, à Céret, où, se sentant bien, ils s’installeront pour l’été.

Petit à petit ils font venir leurs amis de Paris dont Picasso et Braque, en 1911. Puis Auguste Herbin, Juan Gris, Max Jacob… Céret devient l’un des trois C du triangle d’or de la peinture qui comprend déjà Collioure, avec les fauves, et Cadaquès, avec Dalí. Beaucoup d’œuvres cubistes majeures sont produites à Céret, où les artistes passent de plus en plus de temps, voire se font construire des ateliers et des maisons.

1918-1945 La vague « Montparnasse »

Après la guerre, une nouvelle série d’artistes découvrent la petite capitale du Vallespir, avec en tête Pierre Brune qui s’installe à Céret et crée un atelier résidence. Puis Krémègne et Soutine, artistes de la « Ruche » à Montparnasse (Paris), Chagall, Masson, qui y épouse une jeune femme locale… Pendant la Seconde Guerre mondiale, Céret va aussi servir de refuge à nombre d’artistes et d’intellectuels parisiens tels que Cocteau, Saint-Saëns ou Dufy…

La création du musée d’Art moderne

On la doit à Pierre Brune et Franck Burty-Haviland. Et aux donations, dont celle, très généreuse, de Picasso : 53 œuvres dont l’extraordinaire série de coupelles aux motifs tauromachiques, complète et unique. Matisse offre, lui, 14 dessins de peintures fauves réalisées à Collioure. L’ancien couvent des Carmes accueille le nouveau musée, inauguré en 1950, et qui aura tout de suite une place importante dans le patrimoine français. Certaines expositions sont restées dans les mémoires, comme celle consacrée au Catalan Miró en 1977 ou à Soutine en 2000.

Agrandi en 1993, et devenu en 2005 un musée national, il s’est ouvert à l’art contemporain ; les expositions temporaires qu’il propose figurent parmi celles qui comptent, dans le paysage artistique français !

Cet été, venez découvrir « Le peintre et l’arène », une grande expo sur l’art et la tauromachie, de Goya à Barceló (28 juin-12 oct. 2014)

Plus d’infos

Musée d’Art Moderne de Céret
8, bd Maréchal-Joffre
Tél. 04 68 87 27 76
Horaires d’ouverture
mai-juin tlj 10h-18h
juil.-mi-sept. tlj 10h-19h
mi-sept.-mi-oct : tlj. 10h-18h
Mi-oct.-avril tlj sauf mardi 10h-18h

Où loger ?

Découvrez notre Résidence vacances Club mmv Les Angles.