Un Noël sans bûche, c’est un peu comme un jour de l’An sans cotillons… Si cette année vous avez choisi de réaliser la traditionnelle pâtisserie roulée vous-même, voici quelques trucs et astuces pour être sûr de ne pas vous tromper.

Une bûche parfaite pour Noël

Pour réaliser la génoise de votre bûche, commencez par casser 4 œufs et séparez les blancs des jaunes. Mélangez les jaunes à 30 g de sucre et fouettez pour faire blanchir. Faites fondre 50 g de beurre et ajoutez ce beurre fondu aux jaunes d’œufs sucrés. Incorporez un zeste d’orange, 20 g de farine et 20 g de maïzena. Fouettez énergiquement. Battez les blancs et quand ils sont bien mousseux, ajoutez 30 g de sucre, puis battez à nouveau les blancs en neige ; ils doivent être bien fermes. Mélangez les blancs aux jaunes. Étalez la pâte ainsi formée en un rectangle uniforme sur une grande plaque de papier sulfurisé préalablement beurrée et farinée. Puis enfournez dans un four préchauffé à 180°C. Laissez cuire 10 à 15 minutes, le temps pour la pâte de dorer. Sortez du four et placez la pâte sur un torchon humide. Enlevez le papier sulfurisé et refermez le torchon humide sur la bûche. Laissez reposer environ 40 minutes avant de garnir et de rouler.

Pour un garnissage réussi

Étalez votre garnissage avec modération. En alternative à la classique crème au beurre, pensez à la mousse au chocolat, à la crème de marron, à la confiture, au sirop, ou versez simplement un peu de rhum ou d’amaretto sur toute la surface de la pâte…

Pour conserver sans altérer

Si possible, entreposez la bûche dans un endroit frais mais surtout pas à proximité d’autres aliments qui pourraient altérer le goût de la génoise et de la crème. Placez par exemple la bûche dans un frigo vide, réglé à 2 ou 3°, ou bien à part ou sur une table à l’extérieur. Enfin, ne la servez pas trop froide… mais pas trop chaude non plus.

Bon appétit… et très joyeux Noël à tous !

Où loger ?

Découvrez l’Hôtel Club mmv Le Panorama aux 2 Alpes