Le tourisme, il est tombé dedans quand il était tout petit. Damien Girard, 34 ans, directeur de l’hôtel-club mmv de L’Alpe d’Huez, nous raconte son métier-passion.

les coulisses mmv

Damien Girard, comment es-tu arrivé ici ?

J’ai eu la chance d’avoir des parents voyageurs. Mon père était charpentier de marine. À ma naissance, il nous a emmenés en bateau autour du monde pendant quatre ans ! J’ai même une petite sœur qui est née aux Antilles…Quand il fallu se poser, mes parents ont choisi la Floride, où j’ai vécu jusqu’à l’âge de 8 ans. Ma mère m’a toujours dit que j’étais fait pour travailler dans le tourisme, elle avait détecté ça chez moi. Après avoir fait mes débuts comme responsable d’animations dans d’autres structures, je suis arrivé à l’Alpe d’Huez il y a 7 ans, comme directeur adjoint, puis directeur de l’hôtel-club mmv.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ce métier ?

Gérer de l’humain. Accueillir, entourer des gens venus ici pour un moment de plaisir. Notre clientèle compte énormément de fidèles et pour eux, il est important de renouveler nos propositions, nos animations. J’aime cette diversité, année après année. Je m’implique beaucoup dans la partie animation, c’est mon premier métier. Et puis, ce que j’aime par dessus tout, c’est le contact privilégié avec un client ; certains me le rendent, d’ailleurs, ils me connaissent, après plusieurs années de fidélité, ils arrivent avec un petit cadeau ! J’essaie moi aussi d’avoir des attentions particulières.

Qu’est-ce qui est le plus important dans l’accueil des vacanciers ?

Le sourire et la disponibilité 🙂

Quelles difficultés peux-tu rencontrer ?

Ici, le facteur principal de trouble, ce sont les éventuelles mauvaises conditions météo. Malgré l’ensoleillement record que nous avons à L’Alpe d’Huez, ça peut arriver. Non seulement cela peut induire des difficultés d’accès et d’acheminements, mais surtout il faut être capable de gérer les déceptions, l’agacement voire l’ennui de certains clients venus exclusivement pour le ski. Heureusement, nous avons des plans B. On ouvre le bar dans l’après midi ☺, le SPA plus tôt dans la journée, on organise des projections de films, des activités sportives dans l’immense complexe multi activités voisin… Il faut être souple et capable de s’adapter. C’est ce sur quoi j’insiste, chaque année, auprès de mes équipes.

Tes projets pour l’avenir ?

Nous sommes très excités par les projets de rénovation et d’amélioration du club prévus ces deux années à venir. Quand on s’est investi totalement dans un lieu, on est content de le voir s’embellir, et devenir de plus en plus cosy et agréable pour les vacanciers. Ma famille et moi sommes très heureux ici ; pour plus tard, nous avons le désir de revenir vers « l’ouest », dans le Pays basque, notre région de cœur…

Plus d’info

Découvrez l’Hôtel Club mmv Les Bergers à l’Alpe d’Huez