À l’heure où les performances techniques et les innovations sont sans limites, pas toujours facile de trouver un équipement adapté ! Pourtant, qu’on les loue ou qu’on les achète, il est important d’être bien à l’aise sur ses skis pour attaquer la poudreuse en alliant plaisir et sécurité.

Comment bien choisir sa paire de skis ?

Un choix vertigineux, des critères à prendre en compte

La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui, il n’existe plus vraiment de « mauvais » skis. Les fabricants conçoivent tous des modèles toujours plus performants et plus légers, avec un choix infini de déclinaisons possibles en fonction de la morphologie du skieur, de son sexe, de son poids, de sa taille, de son niveau, de ses envies, de la fréquence et du niveau de sa pratique du ski. Titane, résines écologiques, bambou, fibre de verre, ABS, les matériaux rivalisent d’ingéniosité pour garantir des moments de glisse inoubliables.

Quel skieur êtes vous ?

Face à ce choix, comment se décider ? D’abord en fonction de votre sexe. Les skis sont en effet très rarement mixtes, et ceux conçus pour femmes sont en général plus légers, avec un talon (partie située à l’arrière de la fixation) plus haut… des détails qui font la différence pour gagner en stabilité et en maniabilité.

Ensuite, prenez des skis avec une longueur adaptée : si vous êtes débutant ou amateur, prenez un ski légèrement plus court que votre taille, il sera plus maniable. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les amateurs de « freestyle » (qui effectuent des sauts et des figures et sont adeptes des snowparks), opteront également pour des skis plus courts, de préférence à double spatule pour pouvoir se réceptionner dans n’importe quel sens.

Lorsqu’ils sont plus longs, les skis offrent une meilleure stabilité et plus de portance, ce qui est appréciable lorsque l’on pratique sur une neige plus dure et plus profonde. Les skieurs plus expérimentés, adeptes de la vitesses ou « freeriders » (qui bravent la neige en hors piste) choisissent donc en général des skis plus longs. Ces mêmes freeriders apprécient les skis dotés de « rockers » (semelle plus élevée située à l’avant ou/et à l’arrière du ski) qui facilitent le passage en neige difficile. Les amateurs de vitesse et de slaloms choisissent quant à eux des skis avec un patin étroit, plus stable et plus précis.

Vous préférez rester sur les pistes et en explorer toutes les possibilités ? Optez pour un ski évolutif, maniable et qui accroche bien la neige. Les skis courts équipés d’un patin étroit vous permettront d’être plus réactif, les spatules larges vous permettent d’aborder les virages avec plus de facilité et avec moins de vibrations…

Vous l’aurez compris, pour choisir vos skis, il faudra d’abord déterminer quel skieur vous êtes : en perfectionnement, intermédiaire, confirmé ou expert !

Où loger ?

Découvrez l’Hôtel-Club MMV Les Bergers