Aujourd’hui en France, entre 2 et 3 millions de personnes pratiquent la randonnée en raquettes.
Et si vous aussi, vous vous y mettiez pour visiter les plus beaux sites du parc national du Mercantour ?

Découvrir le Mercantour en raquettes

Un peu d’histoire : l’origine de la raquette

La pratique de la raquette nous vient en fait de Sibérie et des confins nord-américains, c’est une  technique ancestrale qui rendait les déplacements dans la neige plus faciles et permettait de ne pas s’y enfoncer. Cadre en bois et lacets de cuir pour les fixer à la chaussure : voilà à l’origine l’allure qu’avaient les raquettes. Aujourd’hui, les matériaux ont évolué et la raquette, devenue plus maniable et plus légère, a conquis les montagnes européennes. En quelques années, la randonnée en raquettes s’est démocratisée, séduisant les amoureux de nature sauvage.


Un peu de géographie : le Mercantour et la vallée de la Vésubie

À quelques encablures seulement de la Côte d’Azur, s’étendent les contrées splendides et vallonnées du parc national du Mercantour : panoramas fantastiques, faune et flore exceptionnelles, magie éternelle du manteau neigeux qui enveloppe les sommets l’hiver venu, et soleil de Méditerranée qui éclaire cet ensemble magnifique. Ici, les parcours entre les crêtes et à travers les forêts sont multiples : Haute-Vésubie, Haute-Roya, Haute-Tinée, Haut-Cians, Haut-Var, plateaux de Saint-Barnabé, massifs et forêt du Cheiron ou de l’Audibergue, lac Sainte-Marie… Et le plaisir de la découverte est toujours au rendez-vous. Avec un peu de chance, vous aurez peut-être même le plaisir d’apercevoir des chamois, des mouflons, des lièvres ou des écureuils, ou tout au moins d’en deviner les traces fraîches dans la neige.


Un peu d’aventure : chacun son parcours en raquettes !

Aujourd’hui, la raquette est une activité qui peut être tour à tour sportive, familiale, ludique. Elle se pratique à tout âge et ne nécessite pas de formation, juste un bon équipement : chaussures adaptées, bonnes chaussettes bien épaisses, combinaison de ski, polaire, gants, bonnet, écharpe, lunettes de soleil, n’oubliez rien, dans les zones d’ombre, il fait parfois très froid ! Ensuite, choisissez un circuit adapté à votre niveau. Marcher avec des raquettes n’est pas très compliqué mais peut être parfois sportif selon les parcours, et nécessite de toute façon que l’on connaisse bien la montagne et ses dangers, ou que l’on se fasse accompagner par des professionnels. Si vous êtes novice et avec des enfants, choisissez des randonnées faciles, avec un point de départ aisément accessible, des chemins pas trop pentus, des dénivelés peu importants. Les guides de Randonnée Raquettes Mercantour proposent par exemple des promenades sur les traces du loup, et une multitude d’autres circuits comme celui de La vacherie du Cavalet à La vacherie des Erps ou encore la traversée des vallons de Cerise et des Erps, une promenade très sauvage et riche en faune. Et si vous avez une âme d’aventurier, vous pourrez choisir de partir plusieurs jours, et passer la nuit en gîte d’étape ! Une expérience inoubliable…


C’est le moment d’essayer !

Chaque semaine, un accompagnateur mmv propose aux résidents des Résidences et Hôtels Club mmv une sortie en raquettes… voilà une occasion rêvée pour vous lancer !


Pour faire le plein d’idées de randonnées,
procurez-vous le Guide Randoxygène du Conseil Général des Alpes-Maritimes (disponible dans les offices de tourisme du département) ou rendez-vous sur www.randoxygene.org.


Pour préparer vos sorties :

www.randonnee-raquettes-mercantour.com
www.zeoutdoor.com/topo/rando-raquettes/le-circuit-de-la-frache.html
http://fr.marittimemercantour.eu
www.vesubie-mercantour.com/raquettes-neige-vesubie-mercantour-valdeblore.html

Où loger ?

Résidence Club Les Terrasses d’Isola à Isola 2000