balade en famille en vtt électriqueCrédit : Pierre Augier/La Plagne

Cet été, mmv vous propose de découvrir le VTT à assistance électrique (VTTAE). Une nouvelle activité idéale pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus sans avoir à pédaler trop fort. Grâce au VTTAE, vous allez vous sentir pousser des ailes !

papa aidant son fils à mettre son casque de vtt

On ne badine pas avec la sécurité
mmv a fait le choix de préférer un type de VTTAE haut-de-gamme, équipé de freins à disque et d’un système qui permet de bloquer les suspensions pour avoir plus ou moins de rigidité en fonction des terrains. Mais cela n’est pas suffisant : les amateurs de descentes folles doivent obligatoirement s’équiper d’un casque intégral, de coudières, de genouillères et d’un plastron pour éviter les mauvaises chutes en descente.

Le VTT est devenu, au fil des ans, une activité classique à faire en montagne l’été. Les stations ont multiplié les aménagements pour que les vététistes puissent utiliser les remontées mécaniques pour ensuite dévaler les pentes sur leur vélo tout-terrain. Pour ceux qui voulaient emprunter des chemins de traverse, il ne restait plus qu’à… pédaler. Nombreux sont ceux qui ont renoncé devant la somme de dénivelés positifs à franchir pour atteindre leur but. Aujourd’hui, les choses ont bien changé. Il est désormais possible de gravir des pentes à 10% comme s’il ne s’agissait que d’un simple faux-plat. Le VTT à assistance électrique révolutionne la pratique du vélo tout-terrain en montagne, grâce à l’ajout d’une batterie et d’un petit moteur sur le pédalier. Le vététiste choisit son niveau d’assistance : pas d’assistance, mode économique, mode d’assistance.

Devant l’engouement pour le VTTAE, les stations se sont mises au diapason. La Plagne entend ainsi devenir une destination phare pour ce type d’activité, et propose 9 itinéraires dédiés sur près de 150 kilomètres. Ces parcours, qui suivent des pistes d’alpages et des chemins forestiers, sont prévus pour des sorties entre une demi-journée et une journée. La station a même mis en place différents points de recharge sur les itinéraires si on a envie d’aller plus loin.
Aux Ménuires, Val Thorens et Saint-Martin de Belleville, on a le VTT chevillé au corps, puisque les trois stations sont labellisées “espace VTT/FFC ” depuis 1998. 21 itinéraires sont disponibles, dont le fameux circuit des 3 Vallées, un parcours hors-normes de 117 km. La station de Serre Chevalier propose elle 14 itinéraires balisés FFC sur 186 km, avec la possibilité de grimper le col du Galibier, comme le feront les coureurs du Tour de France cet été ! La station propose aussi un bike park composé de 9 pistes de descentes aménagées, d’une piste de BMX homologuée, de trois lignes de « Dirt » pour les amateurs de sauts et d’une zone trial !
À la montagne cet été, vous n’en finirez plus de pédaler !

 

« Une activité vraiment bluffante »

portrait Damien Girard mmvDamien Girard, Directeur adjoint des Exploitations et Chargé des Animations et Événements chez mmv

Cet été, les familles qui viennent passer leurs vacances chez mmv vont avoir droit à de belles surprises…
Oui, car pour la première fois, tous nos clients qui viendront séjourner dans un de nos Hôtels Club ou une de nos Résidences Club auront la possibilité de louer un VTT à assistance électrique. Nous allons faire en sorte de proposer, dès le début de la semaine, une petite initiation gratuite pour les personnes intéressées. Ensuite, si cela leur plaît, ils pourront louer un VTT à la journée et partir seuls ou même accompagnés par un professionnel dans certaines stations. Et je suis certain que cela va leur plaire : moi-même, après avoir fait mon premier essai, j’ai craqué et je me suis acheté mon propre vélo !

C’est si addictif que cela ?
Complètement. J’ai vraiment été bluffé. Quel que soit son niveau physique, on a tout de suite envie de partir à l’assaut des sommets et de sortir des sentiers battus. C’est une très bonne manière de se remettre au sport. On peut même réaliser les mêmes exploits que les coureurs cyclistes et grimper en haut de cols hors-catégorie. Et puis l’assistance électrique ne fait pas tout : il faut quand même pédaler, et les descentes peuvent être très exigeantes physiquement.

Ce sport est accessible à tous ?
C’est une activité qui est plutôt destinée aux ados/adultes. Même si, dans certains établissements, il y aura la possibilité de louer des VTT à assistance électrique spécialement conçus pour des enfants de 7-8 ans. Hormis cette question d’âge et de taille de vélo, il n’y a aucune restriction. Au contraire : le moteur électrique rend la discipline accessible au plus grand nombre, puisque l’on peut monter des pentes sans se fatiguer ! Ensuite, tout dépend du niveau d’effort dont vous vous sentez capable. C’est comme pour le ski : il suffit de choisir la couleur de sa piste – verte, bleue, rouge, noire – en fonction du niveau de difficulté souhaité.

L’autonomie des batteries est-elle suffisante ?
Les prestataires avec qui nous travaillons proposent des vélos haut-de-gamme, avec une batterie conséquente, qui permet de parcourir entre 50 et 100 km selon le niveau d’utilisation de l’assistance électrique. Chaque vélo est équipé d’un écran qui permet de surveiller le niveau de charge de sa batterie, afin de pouvoir gérer ses ressources en fonction de la distance à parcourir. Car même si certaines stations commencent à mettre à disposition des bornes de recharge gratuites, il faut compter au moins deux heures pour recharger sa batterie de moitié.

Que se passe-t-il si la batterie est complètement à plat ?
Contrairement à une voiture électrique, on peut continuer à rouler comme on le ferait avec un vélo normal. Par contre, avec la batterie, le vélo est plus lourd et les plateaux sont un peu plus petits. Il faudra fournir quelques efforts supplémentaires pour rentrer à la maison !

 

Où loger ?

Activité proposée cet été dans tous les établissements mmv des Alpes !