À Chamonix, centre du monde de l’alpinisme, véritable sanctuaire dont les dieux sont les sommets et les fidèles des amoureux de la neige et de la grimpe, règne un véritable esprit sportif. Ici c’est du sérieux : on ne sort pas son matériel dernier cri pour frimer en terrasse… Et pourtant, depuis sept ans, le festival d’altitude Black WeekEnd apporte, 3 jours par an, une vague d’électro jubilatoire sur les pistes ! A ne pas manquer.

La preuve qu’aimer la montagne et aimer faire la fête n’ont rien d’incompatible. Trois jours durant, champions savoyards, skieurs d’ailleurs (Saint-Gervais n’est qu’à 24km), Parisiens en goguette et fêtards de partout se réunissent sans chi chi pour danser sous le Mont Blanc.

Se trémousser en doudoune

Le Black WeekEnd, c’est plusieurs scènes de musique électro (dont une en extérieur aux Grands Montets, dans un paysage de haute montagne sublime) accueillant des artistes internationaux tous les jours, pour danser au bon air, que ce soit sur les pistes ou dans les bars du village, le jour et la nuit … Voilà ce que ça peut donner :

Cette année, c’est Tale of Us, duo couronné 2e meilleurs Djs de l’année par les Britanniques, qui ouvrira les festivités… On y retrouvera aussi pour les afficionados électro Agoria ou encore Michael Mayer. Vous pouvez retrouver tout le programme du festival ici : http://www.blackweekend.com/line-up/.

Les branchés font du ski

On n’oublie pas pour autant la neige. Bonne musique et bonne poudreuse forment décidément une paire qui marche ! Ceux qui aiment le ski « sauvage » suivront les guides de la marque Black Crow dans des virées hors pistes, ceux qui ont envie d’un peu de compétition sans se prendre au sérieux participeront, déguisés ou pas, au « Hot dog » des Grands Montets : du ski de bosse…

L’esprit de la montagne, le son des platines : un mélange qui décoiffe le temps d’un week-end !

Plus d’infos :

– Black Weekend : http://www.blackweekend.com
– Réserver votre hôtel club à Saint-Gervais près de Chamonix